Retour sur la première journée d’étude d’ORESM

La première journée d’étude du projet ORESM s’est tenue le 26 novembre 2021 à la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne sur le thème de “La réconciliation des données issues des bibliothèques, des archives et de la recherche : le cas des données médiévales d’ORESM”. Organisée grâce au soutien de la région Île-de-France (réseau DIM-STCN) et en collaboration avec le laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LaMOP – UMR 8589), elle s’est déroulée en mode hybride, crise sanitaire oblige. Elle a réuni les principaux partenaires d’ORESM (BIS, LaMOP, Archives nationales, EquipEx Biblissima, ABES, école nationale des chartes) pour réaliser un point d’étape sur le projet et réfléchir aux enjeux à venir.

Cette journée a ainsi été l’occasion de présenter la base prosopographique Studium Parisiense (au cœur du projet ORESM) et la problématique essentielle de l’incertitude des données, la technologie IIIF dans le cadre de Biblissima, les fonds d’archives concernés par le projet, les premiers tests de construction d’un graphe de connaissance en RDF, les liens avec les autorités IdRef et des pistes sur la place de la paléographie dans ORESM.

Le compte rendu détaillé des présentations de la journée est disponible ici :

Les supports de présentation des intervenant·e·s sont téléchargeables ici :

Nous vous invitons également à visionner les vidéos réalisées autour de cette journée avec les partenaires du projet :



Illustration : Assemblée des docteurs de l’université de Paris,
Paris, Bibliothèque nationale de France, Ms Français 1537, fol. 27v


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.